10 bonnes raisons de venir au festival Electrobeach-EMF (Barcarès) | DJMAG France - Suisse - Belgique

10 bonnes raisons de venir au festival Electrobeach-EMF (Barcarès)

Le 11 et 12 Juillet se tenait à Port-Barcarès le plus grand festival EDM français. Avec une fréquentation nettement en hausse (80000 festivaliers venus d'une trentaine de pays), l'EMF a confirmé son statut et renforcé sa notoriété dans le coeur des clubbers. Si vous avez raté cette édition 2014, voici 10 raisons de prendre vos billets pour la prochaine édition...

10 bonnes raisons pour venir à l'Electrobeach-EMF

  1. Le décor : un cadre idyllique au bord de la Méditerranée, avec une énorme structure scénique donnant une vue sur Le Lydia, un gigantesque paquebot échoué.  
  2. Le climat : Sud oblige, un temps magnifique avec un soleil de plomb donnant le droit à de très beaux couchés de soleil derrière la scène.   
  3. Des infrastructures techniques dignes des plus grands festivals. Niveau lights et vidéo, c'est du rarement vu en France. Le système son est lui aussi impressionnant de puissance, sauf quand les artistes pour x et y raison, vont au-delà du raisonnable au niveau du gain.
  4. Des têtes d’affiches très rares dans l’hexagone : Axwell, Armin Van BuurenKrewella, Fatboy Slim, Calvin Harris, Sander van Doorn, DJ Snake… Plus de qualité que de quantité, c’est assez rare pour être souligné. 
  5. Une 2ème scène au bord de la plage mettant en avant de jeunes talents à suivre dans les années à venir mais aussi d'autres artistes confirmés comme Quentin Mosimann, DJ Ralph, D.O.N.S et Manu Dibango feat. Kikker. Une bonne manière de découvrir de nouvelles têtes et de varier les plaisirs, entre main stage et beach stage. 
  6. Le tarif : des prix relativement abordables, que ce soit l’entrée, les boissons ou les hot-dogs pour tenir la route pendant les deux jours du festival.  
  7. La Pool Party DJ MAG pour clôturer le festival avec un line-up diversifié et de qualité : Sick Individuals, Shiba San, StadiumX, K-Lagane… 
  8. Un public international, chose plutôt rare dans un festival français. C’est toujours sympa de discuter musique et clubbing avec des Anglais, Hollandais, des Espagnols et même des Russes, des Libanais et des Américains !
  9. Une ambiance bon enfant, des sourires sur tous les visages. Plus agréable qu’un public ayant pris des substances diverses et variées.  
  10. Un site touristique exceptionnel : 9 kms de plage, une pinède, un port de plaisance et l'une des plus grandes boîtes de nuit du sud de la France, le Marina. Le tout dans un secteur géographique très concentré.

En conclusion, la municipalité et l'office de tourisme de Port-Barcarès (organisateur) ont su donner une portée internationale à leur événement au cours des deux dernières années. Malgré quelques débordements au niveau de l'organisation, dépassée par l'affluence record, cette édition 2014 n'a vraiment pas déçu. 

Reportage complet à découvrir dans le magazine #06 (Septembre). Photo : Christophe Facchino.

Articles en relation

Vidéos en relation

Artistes en relation

Commentaires