Julian Jordan nous livre les secrets de son nouveau single ‘Let Me Be The One’ | DJMAG France - Suisse - Belgique

Après l’explosif ‘Big Bad Bass’, le producteur signé sur STMPD dévoile un morceau taillé pour les radios en collaboration avec Guy Arthur.

Julian Jordan frappe toujours aussi fort ! Depuis ses premières collaborations avec Martin Garrix (‘Welcome’, ‘BFAM’…), le producteur s’est imposé non seulement comme une valeur sûre de l’écurie STMPD RCRDS mais aussi comme l’un des artistes les plus en vue de la scène électronique actuelle. Preuve en est, le Néerlandais a placé tous ses récents singles (‘Without You’, ‘Nobody Knows‘, ‘Badboy’…) au sommet des charts de la plateforme de référence Beatport. Une belle performance qui a aussi permis à Julian Jordan de s’offrir un bond de 22 places dans le Top100DJs et d’atteindre désormais la 71e position du classement. Loin de s’arrêter en si bon chemin, le producteur nous promet une année 2021 tout aussi chargée. Après avoir dévoilé l’explosif ‘Big Bad Bass’ en janvier, Julian Jordan était d’ailleurs déjà de retour il y a quelques jours avec ‘Let Me Be The One’. L’artiste revient pour nous sur ce nouveau morceau fédérateur signé avec son compagnon de label Guy Arthur.

Que ressent-on à sortir de la musique dans ce moment si particulier et sans pouvoir la jouer sur scène avec tes fans ?

Pour être honnête c’est assez étrange, je fais de la musique festive sans qu’une vraie fête puisse se jouer. Mais quand je suis tombé amoureux de la dance music à douze ans je ne pouvais pas non plus aller en soirée (rires). Donc j’ai l’impression de retrouver la même liberté dans la production musicale en ce moment. Je suis très chanceux de rester actuellement aussi productif. De nombreux DJs me disent qu’ils ont beaucoup de mal à trouver de l’inspiration ou la motivation. Moi ce qui me motive vraiment c’est de voir ma fanbase être si loyale. Ça me motive à produire de la nouvelle musique tous les jours !

Est-ce que tu penses que le contexte actuel a changé la façon dont tu penses et produis ta musique ?

Carrément mais aussi d’une manière très positive ! J’ai eu beaucoup de temps pour évoluer et expérimenter avec différents styles. C’est tout ce dont il est question avec le ‘son Julian Jordan’, combiner les genres dans un seul incroyable morceau !

Comment as-tu commencé à travailler sur ‘Let Me Be The One’ ?

J’ai rencontré Guy parce qu’il avait fait un super remix de mon morceau ‘Love You Better’. Je le jouais dans absolument TOUS mes sets et je sentais que c’était une suite logique de faire un titre ensemble. Daimy Lotus m’a envoyé les parties vocales et j’ai été tout de suite accroché. C’est là que je me suis dit que c’était le morceau parfait à faire avec Guy Arthur.

Tu partages donc ce morceau avec Guy Arthur qui est aussi un compagnon de label. C’est important pour toi de travailler avec des artistes de STMPD RCRDS ?

Pour moi ce n’est pas vraiment important de savoir si quelqu’un est un artiste STMPD ou non mais ça rend les choses plus faciles (rires). J’ai aussi introduit beaucoup de producteurs à STMPD donc je sais que les artistes que le label a dans son roaster sont tous très talentueux. Et j’adore travailler avec des gens talentueux !

Pour toi, qu’est-ce qui réunit les artistes de STMPD et qu’est-ce qui définit l’identité du label ?

Les gens qui travaillent chez STMPD sont tous des gens enthousiastes, productifs et motivés qui veulent tirer le meilleur de chaque sortie. C’est une vraie bénédiction de faire partie de ce label.

Avant ce nouveau morceau, tu avais dévoilé ‘Big Bad Bass’ qui est un titre plus agressif. Comment tu trouves l’équilibre entre la production de titres taillés pour les clubs et de morceaux pensés pour les radios ?

Je pense que tous mes titres ont les éléments signature du son Julian Jordan mais oui, c’est vrai que ‘Big Bad Bass’ était un morceau définitivement plus agressif (rires). J’adore produire ces morceaux avec des grosses basses percutantes et en même temps, j’aime aussi expérimenter avec des titres plus orientés radio. Et je crois que j’arrive quand même à mettre mon identité sonore là-dedans !

On te voit enchainer les singles depuis des années. Tu n’as jamais pensé à travailler sur un album ?

Si j’y ai déjà pensé mais pour être honnête, ce n’est pas ma priorité en ce moment. Je veux montrer au monde entier toutes mes productions et tout ce dont je suis capable. Je veux établir le son Julian Jordan encore plus avant de faire un album ! Quand je sortirai un album, je voudrai vraiment qu’il soit énorme et ça, c’est quelque chose qui prend du temps. Mais croyez-moi, ça arriva… un jour.

Quelle est la suite pour toi maintenant ?

Croyez-moi quand je dis que ça va être FOU ! Comme je le disais, je me sens béni d’être aussi productif et d’avoir une totale liberté créative. Les morceaux que j’ai accumulés sont tous incroyables en termes de qualité et d’énergie et ils vont tout exploser quand je les lâcherai. Nous travaillons aussi sur quelques shows à venir, ce qui est très excitant !

Articles en relation

Vidéos en relation

Artistes en relation

Commentaires