Carl Cox nous parle de l'ADE | DJMAG France - Suisse - Belgique

À l’approche de l’Amsterdam Dance Event (ADE), où il organise la soirée de son label Awesome Soudwave, le boss Carl Cox nous parle de ce festival unique sur la scène électronique.

D’un côté, un festival devenu en l’espace de vingt ans le rassemblement phare des artistes, des professionnels et des observateurs de la scène électronique. De l’autre, l’un des DJs les plus iconiques, parcourant inlassablement les clubs depuis trois décennies. Ces deux entités partagent une histoire commune, forgée par des dizaines de soirées aux quatre coins d’Amsterdam. Carl Cox ne pouvait donc rêver meilleur écrin que l’Amsterdam Dance Event (ADE) pour faire briller les poulains de son écurie Awesome Soundwave, créée il y a un an et demie. A quelques semaines de l’événement, le DJ britannique nous en dit plus sur sa relation avec ce festival singulier.

Tu seras aux manettes de la soirée de ton label Awesome Soundwave le 17 octobre, lors de l’ADE. À quoi peut s’attendre le public ?

Ça va être un événement vraiment particulier. Et c’est sold-out ! Pour la première fois, toutes les performances sur la mainstage seront du Live, même la mienne ! Le public aura droit à de la musique de qualité, et à des visuels créés spécialement pour l’occasion. Le tout dans une incroyable warehouse qui a déjà vu passer quelques unes des plus belles soirées d’Amsterdam !

Tu peux nous en dire plus sur le line-up que tu as concocté ?

Il y aura Reinier Zonneveld, Quazar, Saytek, Julien Chaptal, Christopher Coe, Mat Playford, Hannes Bieger… Tous en Live ! Il y a aura aussi des DJ sets de Chelina Manahutu, Alex Kennon, Acid Mondays et Fransisco Allendes. C’est un line-up vraiment varié, qui correspond parfaitement à l’essence de ce qu’est mon label : protéiforme, avec des artistes qui cultivent tous leur propre style.

Tu es également invité par Joseph Capriati à le rejoindre lors de sa soirée éponyme... 

Joseph est un très bon ami et un DJ très talentueux. C’est un vrai plaisir de jouer à ses côtés, et j’ai été très honoré qu’il me le propose. Nous avons partagé un moment incroyable au Burning Man il y a quelques temps. Ensemble, on risque bien de faire s’écrouler le plafond du Gashouder !

J’imagine que tu comptes y délivrer un set 100% techno.

Absolument…!

Peux-tu nous parler de ton histoire avec l’ADE ?

Et bien, j’y vais depuis sa création et j’ai vu ce festival se construire et devenir ce qu’il est aujourd’hui. Je suis honoré d’avoir pu faire partie de cette histoire depuis ses débuts. C’est toujours inspirant et exaltant de venir ici et de contribuer à cet événement. De plus, les installations sont incroyables, tout comme la ville.

Combien de fois as-tu eu l’occasion d’y jouer ?

Tu sais quoi ? J’ai fait tellement de soirées ici que je ne pourrais honnêtement pas me rappeler du nombre. Disons un sacré paquet de fois !

Selon toi,qu’est-ce qui rend cet événement si particulier ?

Les gens, le public, l’atmosphère, la nourriture, la musique, les souvenirs… et le réseautage !

Quel est ton meilleur souvenir de soirée à l'ADE ?

Pour être franc, j’en ai bien trop. Cependant, ça semble plus grand et de mieux en mieux chaque année. Mais je dirais que la première fois que j’ai joué au Gashouder, il y avait une vibe très particulière. Il y a peu d’endroits comme celui-ci. Bien entendu, le showcase d’Awesome Soundwave sera lui aussi mémorable.

Depuis sa création, l’ADE est devenu l’un des festivals au plus fort taux de croissance au monde. Toi qui a vécu son évolution de l’intérieur, comment expliques-tu ce succès ?

Un paquet de gens aussi incroyables que créatifs qui se réunissent au coeur de l’Europe pour collaborer et aller à de super soirées. Rétrospectivement, ce n’est pas difficile de voir pourquoi ça a évolué de cette manière !

Carl Cox Awesome Soundwave @ Warehouse Elementenstraat - 17 octobre.

Carl Cox w/ Joseph Capriati @ Gashouder - 19 octobre

Articles en relation

Artistes en relation

Commentaires