Retour sur la 5ème édition du festival Pharaonic | DJMAG France - Suisse - Belgique

C’est dans un Phare sold-out que le festival Pharaonic soufflait sa 5e bougie ce samedi 16 Mars 2019, à Chambéry. Retour sur l'un des festivals français indoor les plus en vogue.

C’est au cœur des Alpes, dans la salle du Phare, à Chambéry, que plus de 6000 personnes ont fêté le cinquième anniversaire du désormais mythique festival Pharaonic. Un événement de taille, réunissant de nombreux DJs français et internationaux pour 8h de musique non-stop.


Lura & Ruggiero, duo de DJ locaux, a ouvert les hostilités et planté le décor avec un warm-up de qualité, avant qu’Adrien Toma ne mette définitivement le feu au temple Pharaonic.

Le duo Kimotion, en pleine ascension, a proposé une prestation teintée de Live, avec guitares et batterie vrombissante, puis le nouveau golden boy de la scène EDM hollandaise Maurice West a orienté le public vers des sonorités nettement plus Big Room. 

Devant une foule chauffée à blanc, le belge Henri PFR a signé un set de qualité, avant de céder les platines à la première tête d’affiche de la soirée, son compatriote Lost Frequencies. Ce dernier a envoûté le public chambérien avec la vibe qui a fait son succès, pour le plus grand bonheur des festivaliers. Mais le set le plus attendu de la soirée était incontestablement celui de Timmy Trumpet. Le DJ star a littéralement enflammé le Pharaonic grâce à son show mêlant trompette et drops explosifs. Véritable bête de scène, l’australien n’a pas son pareil pour faire bondir le public. Pour terminer la nuit en beauté, Ofenbach s’est hissé sur une scène en hauteur, offert un show live de grande qualité. Après le set tonitruant de Timmy Trumpet, le duo parisien a permis aux festivaliers de finir la nuit sur une note harmonieuse et très festive.

Simple mais efficace, avec un écran géant du plus bel effet, la scénographie a parfaitement mis en valeur les différents sets. Le show-light, assuré par l’un des meilleurs VJ du monde, fut lui aussi de grande qualité.Pour sa cinquième édition le festival Pharaonic a montré sa capacité à fédérer, rassemblant des festivaliers venus de toute la France. Un public très réactif, à l’enthousiasme communicatif, qui a réservé un accueil exceptionnel à tous les DJs, du warm-up jusqu’au bout de la nuit. 

Articles en relation

Vidéos en relation

Artistes en relation

Commentaires