Tomorrowland au sommet des montagnes françaises | DJMAG France - Suisse - Belgique

La première édition du Tomorrowland Winter, à l’Alpe d’Huez, a capté l'attention des fans d'EDM du monde entier, plaçant les Alpes françaises sur le radar international. On vous donne ici nos impressions...

C’est peu de dire que pour sa première édition hivernale, Tomorrowland était attendu au tournant. Le mastodonte s'attaquait aux cimes françaises de l’Alpe d’Huez, relevant un défi à la taille de ses ambitions, ce qui n'a pas manqué de créer la polémique au niveau des élus locaux et de la Région, qui a mis un joli billet de 400000 euros sur la table.  

Pour la station, l'opération d'image est évidemment massive, avec une visibilité internationale qui vaut toutes les stratégies marketing inimaginables. La force de frappe de Tomorrowland, qui a su capter 90 nationalités, n'a rien de comparable. Alors même si cet argent public a offusqué certains, les retombées sur le long terme (un bail de 5 ans a été signé) seront considérables pour la station iséroise. Retour donc sur ce premier volet de l'aventure montagnarde pour TML, qui a écoulé 30000 tickets en un temps record, malgré un tarif assez dissuasif (entre 685 et 825 euros incluant l’hébergement et les remontées mécaniques). Voici donc une horde de festivaliers venus du monde entier, chaussures de ski aux pieds, prêts à prendre d’assaut les pistes pour une expérience hors norme d’une semaine.

Connu pour ses décors démesurés, Tomorrowland n’a pas dérogé à sa réputation, et mis en scène son ‘Hymn Of The Frozen Lotus’ de manière magistrale. Nous n’en attendions pas moins. Sur son impressionnante main stage, bardée d’effets pyrotechniques, ou sur les scènes couvertes (et chauffées !), l’Orangerie, le Moose Bar et le Garden Of Madness, le festival a su plonger les spectateurs dans un univers onirique particulièrement original. Voilà pour le ‘Village’, centre névralgique de ce Tomorrowland Winter. Mais la topologie propre aux stations de ski offrait aux organisateurs de nombreuses possibilités. Avec quatre autres scènes disséminées sur les pistes (l’Amicorum Spectaculum, qui avait pris ses quartiers à la Folie Douce, la Love Stage, Taburle et la Top Of The Mountain), le lieu fût particulièrement bien utilisé, offrant un maximum de possibilités aux festivaliers. On imagine aisément le défi technique qu’a été la mise en place de ce barnum, à plus de 1800 mètres d’altitude.

Les aléas météorologiques étaient une autre contrainte, que les équipes du festival ont su gérer avec brio. Malgré des vents violents et des chutes de neige (entraînant l’évacuation de 250 festivaliers d'une piste le lundi), la gestion tant humaine que technique fut parfaitement maîtrisée. Outre les joies de la glisse et les séduisants paysages alpins, le public attendait surtout de pouvoir danser au son des plus grands DJs de la planète.

 

 

Les têtes d’affiche EDM Martin Garrix, Armin van Buren, Da Tweekaz, Afrojack et les habitués de Tomorrowland que sont Yves V, Dimitri Vegas & Like Mike et Lost Frequencies ont tous répondu présents. Les amateurs de techno ne furent pas en reste, avec des sets de Paul Kalkbrenner, Charlotte de Witte, Joris Voorn ou encore Patrice Bäumel. Kungs, DJ Snake, Martin Solveig, et Hugel ont quant à eux fièrement représenté le pays hôte, dans une avalanche de basses. Difficile de citer ici tous les noms des artistes présents, tant le festival a une nouvelle fois su mettre la force de sa marque au service d’une programmation pléthorique.

Avec cette première édition hivernale, Tomorrowland a parfaitement réussi à exporter hors de ses frontières originelles l’âme qui fait son succès depuis quinze ans. Archi complet, le festival a offert à ses dizaines de milliers de participants une expérience unique. A ceux qui n’ont pas eu la chance d’obtenir le précieux sésame cette année, pas d’inquiétude : la station ayant signé un contrat de cinq ans avec la marque, les occasions de vivre la « magie » d’un Tomorrowland enneigé ne manqueront pas.

D’ici là, rendez-vous à Boom du 19 au 28 juillet…

Articles en relation

Vidéos en relation

Commentaires