Focus : LUDE | DJMAG France - Suisse - Belgique

A l'occasion de la sortie de son nouveau titre 'Can You Feel It ?', on vous dresse le portrait de LUDE, l'un des jeunes talents français à suivre de près...

Lude sort son quatrième single 'Can You Feel It ?' aujourd'hui. Le succès de 'Missing' (parmi les 50 titres les plus joués de l'année par les radios FM françaises) lui a permis de se faire connaître d'un large public, mais le jeune talent français garde une part de mystère et, surtout, développe un profil atypique. Songwriter, compositeur, DJ, chanteur... LUDE a plus d'une corde à son arc. 2019 devrait être pour lui une année plus que productive, avec un premier album en ligne de mire et un nouveau set-up Live axé autour de ses multiples talents d'homme orchestre...


À l’heure du tout-informatique et d’Internet, rares sont les artistes prônant une philosophie créative comparable à celle de LUDE. Une démarche à contre-courant, qui donne une réelle plus value à ce talent émergeant au sein de la scène électronique française. Ce n’est pourtant pas à travers les machines que Lucas (de son vrai prénom) a fait de la musique son meilleur terrain d’expression. Guitariste depuis l’enfance, c’est en voyageant avec son père qu’il a forgé sa culture musicale, avec une oreille particulièrement attentive envers le Blues et la Country Music made in USA.

Fort du conservatoire de son enfance, il est ensuite sorti du cadre académique pour parfaire son processus de production musicale, avec l’envie de dissoudre son solide background blues-rock dans une matière plus électronique. LUDE l’a compris très tôt, l’accord parfait nécessite plus que de pianoter sur un clavier d’ordinateur. Lors de son passage sur les bancs de la prestigieuse école Berklee College of Music à Boston, il a pu recevoir les conseils du légendaire Quincy Jones, l’homme clé de la réussite universelle du roi de la Pop Michael Jackson. Dès lors, un triptyque magique s’est imposé à ses yeux à chaque fois qu’il se retrouve en studio. Accorder la plus grande importance à la voix, synonyme de Pop, construire un riff et soigner son groove. Cette règle de trois est devenue le socle de sa créativité, d’autant plus naturellement que LUDE fait tout par lui-même. « Quand je compose, je démarre toujours par la ligne de chant. Je me mets à la place du public et je me demande ce que les gens aimeraient chanter. ».

Il s’occupe de la composition, de la production, mais aussi - plus rare de nos jours - du songwriting, ce qui explique qu’il n’est pas dans une logique de singles en série. Le dernier en date, ‘Missing You’, marque une étape majeure dans sa jeune carrière. Parmi les titres électroniques les plus diffusés sur les ondes FM en 2018, ce titre l’a mis en lumière auprès d’un large public. Dans la lignée de ses modèles Calvin Harris et Avicii, LUDE réussit bel et bien à donner une enveloppe Pop à sa musique électronique, elle-même infusée par sa culture Blues très instrumentale. Sur ‘Can You Feel It’, son nouveau single interprété par Kevin Davy White, ancien candidat émérite de l’émission X Factor, LUDE dévoile comme jamais son passif Blues-Groovy, dès les premières notes. Que ce soit au niveau de l’arrangement instrumental, de la structure ou des paroles, ce morceau entraînant surfe sur une énergie qui tranche avec ses précédents singles ‘It’s Alright’ et ‘Missing You’, plus mélancoliques dans l’âme.

C’est la première fois que je ne parle pas d’amour. J’ai préféré ici exploiter un mood, une joie de vivre que je veux partager avec le plus grand nombre. D’où le gimmick vocal : Can you feel it? 

Quinze pistes de guitare, une base de Blues classique qu’il a lui-même joué à la basse et une grosse dose de plaisir, délicieusement soufflée par des cuivres bien ronds qui retiendront certainement l’attention des fans d’Ofenbach et Kungs. Même s’il s’attend à cette comparaison facile, LUDE n’a pour autant aucun mal à accepter que ces artistes, qui sont par ailleurs ses camarades, l’aient précédé sur le terrain de cette fusion musicale si appréciée du grand public. Alors même qu’il l’avait lui-même conceptualisée il y a déjà 7 ou 8 ans. Peu importe, grâce à une humilité rare à l’heure des réseaux sociaux, LUDE privilégie la personnalité à la créativité, convaincu que la musique dans sa globalité a déjà fait un tour sur elle-même. En club ou sur scène, il se présente toujours armé de sa guitare, ce qui le distingue réellement du commun des DJ-producteurs, bien trop souvent en manque de singularité. Sourire aux lèvres, il rayonne sans chercher à flamber. Il ne s’agit donc pas pour lui de s’affirmer comme le précurseur d’un genre nouveau, mais bien de définir son identité grâce à de nouveaux mélanges totalement assumés, à travers le plus d’authenticité possible.

Avec un projet d’album déjà bien avancé et de nombreux concerts programmés pour les mois à venir, LUDE chemine tranquillement jusqu’aux oreilles d’un public conquis tant par sa musicalité que par son image, sans filtre et superficialité. Mais il faudra certainement beaucoup de temps avant d’éLUDEr toutes les affinités artistiques de ce cow-boy des temps modernes. Humble, persévérant et avant tout passionné, cet artiste multi-instrumentiste n’a que faire de la hype ambiante. Il préfère composer au gré de ses humeurs naissantes, avec au fond de lui les étoiles de la Pop qui le poussent à s’affirmer sur scène comme l’homme orchestre dont il a toujours rêvé. Il ne faudra donc pas être surpris de le voir dans les prochains mois ajouter d’autres cordes - vocales cette fois - à son arc…

Commentaires