Focus : Folamour | DJMAG France - Suisse - Belgique

En peu de temps, Folamour est devenu l'un des artistes français les plus hype dans de nombreux cercles musicaux, autant experts que néophytes. Focus sur ce jeune DJ-producteur lyonnais que tout le monde s'arrache...

Si son nom de scène évoque le Doctor Strangelove de Kubrick, sa musique rappelle les meilleures heures de la House perfusée au groove, de Moodymann à Robosonic. A l’écoute de ses nombreux EP, un constat s’impose : Bruno Bomendil, de son vrai nom, est un fou de musique, un digger invétéré qui tamise inlassablement les bacs de vinyles à la recherche de pépites funky qu’il taille pour les dancefloors. 

Appuyé par les labels les plus en vue de la sphère House / Rare Groove, il était tout naturel pour le lyonnais de façonner un écrin sur mesure pour sa musique. C’est sur le légendaire label Classic Music Company de Luke Solomon qu'est sorti à l'automne son premier album studio, Unami. De quoi mettre en lumière ce nouveau talent en plein devenir !

Un véritable condensé des influences qui ont fait sa renommée, entre soul-jazz seventies façon Gil Scott-Heron, disco halluciné, et hip-hop old-school, le tout passé au filtre de ses beats Housy. En témoigne l’imparable single Devoted To U, monument de good vibes servi par un clip en forme de tour du monde 2D.

 

Folamour et son art du sampling, soutenus par des chaines Youtube à succès comme Délicieuse Musique, ont déjà séduit de nombreux profils d'auditeurs : amateurs de musique pointue, néophytes, clubbers invétérés et mélomanes casaniers semblent tous apprécier l'univers musical de Folamour, en passe de devenir l'un des artistes français les plus Hype du moment.

Ce succès grandissant lui permet d'ailleurs de parcourir les scènes du monde entier, de Brisbane en Australie à Manchester. Quand on sait que le producteur est un bourreau de travail et qu'il a toujours quelques EPs d’avance sous le coude, on se dit que le public n’a pas fini de danser avec lui…

Vidéos en relation

Commentaires