Interview : R-Wan | DJMAG France - Suisse - Belgique

R-Wan enchaîne les collaborations en studio. Après Snoop Dogg et Fatman Scoop, il s'associe cette fois avec Chuckie sur 'High', dont il nous révèle ici le making-of un peu spécial...

Après avoir sorti plusieurs tracks sur Lightstate, le label de GlowInTheDark, le DJ-producteur français sortira le 4 avril prochain un titre co-produit avec Chuckie... 


On dirait bien que tu adores collaborer avec les représentants de la "Dirty Dutch" (GlowinTheDark, Chuckie…). Depuis quand développes-tu ces affinités musicales plutôt "big room" dans l'âme ? 

Je viens du hip-hop, puis je me suis positionné pendant plusieurs années comme un DJ "Open Format". En gros, je mixais 50% de musiques électroniques et l’autre moitié du hip-hop. Puis j’ai évolué progressivement vers la "Big Room" depuis trois ans.

Parle-nous de cette collaboration avec Chuckie. Combien de temps avez-vous mis à boucler ce track ?

Ça faisait 1 an qu'on essayait de trouver un concept assez original... Et en novembre dernier, alors qu'on était ensemble à New-York, un ami à nous est arrivé en retard, bourré... Chuckie lui a dit "You Late man and you high..." ! C'est comme ça qu'on a trouvé le texte du titre. On a fait la mélodie et on a demandé à Stik-E d’enregistrer les voix. En une semaine à New-York, c'était plié...

De ton côté, tu as aussi récemment eu l’occasion d’inviter pas mal de chanteurs hip-hop sur tes tracks. C’est la meilleure manière pour toi de ne pas oublier que tu viens de cette scène plus « urbaine » ? 

Oui, j’ai eu la chance de travailler avec Snoop Dogg mais aussi Fatman Scoop. Pour moi, ce sont des légendes et leur notoriété va bien au-delà de la scène "urbaine". La meilleure manière de ne pas oublier d'où je viens, c'est de mettre des éléments rythmiques et sonores aux couleurs urbaines dans mes titres, comme la partie Trap que j'ai mis sur mon titre 'Turnt Up' en feat. avec Snoop Dogg.

As-tu le sentiment de te classer à part dans la famille des DJ-producteurs français ?

J’essaye en tout cas de développer un mouvement à part, que j’ai baptisé "Bootybaze". C’est un mix de drums et de sonorités électroniques, à l'image du drop de 'High'.

 

Artistes en relation

Commentaires