Notre avis sur 'Embrace' d'Armin van Buuren (exclusif) | DJMAG France - Suisse - Belgique

Armin van Buuren a profité de l'Amsterdam Dance Event pour présenter en exclusivité mondiale son nouvel album Embrace attendu pour le 29 octobre. Voici que nous en retenons...

Ce jeudi 15 octobre, lors de l'Amsterdam Dance Event, le label Armada et son boss Armin van Buuren ont fait le show. Pendant un bon quart d'heure, un champion de Flyboard a attiré tous les regards de par ses acrobaties incroyables. Réalisées sur le canal face aux bâtiments centraux qui accueillent l'ADE, les pirouettes de cet homme casse-cou ont laissé beaucoup de monde perplexe, jusqu'à ce qu'un cadre transparent contenant l'artwork de l'album 'Embrace' soit remis en mains propres à Armin, qui attendait patiemment sur le pont surplombant le canal. Bref, le spectacle a marqué les esprits. Quant à nous, nous étions aux premières loges puisque nous avions pris place dans une péniche privatisée aux couleurs d'Armada, en compagnie d'une dizaine de journalistes internationaux. Une fois le show Flyboard terminé, Armin van Buuren est monté à bord pour nous présenter, micro en main, les 15 titres de son nouvel album 'Embrace'. 

Exclusivité mondiale

C'est donc en mode croisière que nous avons découvert les 75 minutes de l'album, composé sur les deux dernières années et tout juste finalisé. D'emblée, Armin nous prévient que c'est un album différent et radicalement éclectique, dont le but était d'embrasser plusieurs genres musicaux.

Je n'ai pas cherché à arrêter la Trance, bien sûr, mais j'ai tenu à rester innovant, en créant quelque chose de plus inattendu.

En effet, le morceau d'ouverture pose le ton, avec une tonalité jazzy imposée par le souffle du trompettiste Erik VloeimansUn arpège à la Daft Punk déboule ensuite, précédant des nappes Trance qui contrastent avec l'atmosphère très chill-out du début. En résumé, on a ici une balade mélancolique vraiment surprenante en guise d'introduction, avec un gros travail d'arrangement en studio. 

Armin enchaîne avec son troisième single intitulé 'Strong Ones'. A la voix, Cimo Fränkel pose une ambiance pop suave par dessus un hook de guitare acoustique. Les harmonies sont faciles et dévoilent donc un gros potentiel, d'autant plus que le drop est quant à lui très trancy et bien fat. Même si on a du mal à la cerner, Armin nous indique que ce titre lui a été Inspiré par le remix de Jacques Lu Cont pour The Killers. Dans la lignée de 'Another You' feat. Mr Probz, ce nouveau single ne surprendra personne. 

En revanche, 'Embrace' contient bon nombre d'ambiances imprévisibles. Sur le morceau chanté par Angie Stone (encore un vocal ultra sexy), on alterne entre grosses montées, drop explosif et... guitares flamenco dans un style baléarique clin d'oeil à Ibiza. On a même un solo de guitare andalouse sur le break. Plutôt déstabilisant ! Le titre le plus épique met en avant Kensington, un groupe rock hollandais qui cartonne en ce moment aux Pays-Bas. Ce sera le 4ème single annoncé en Janvier, 'Heading Up High' : piano, progressive trance et des drops Trance teintés de synthés cold-wave très efficaces, taillés pour les stades. Sur le break, on a une belle rythmique rock à la batterie, avec de jolis chœurs. Entraînant.

On n'est pas au bout de nos surprises quand Armin nous annonce qu'il trouve que la Dance est devenue trop sérieuse et qu'il n'y a plus assez de fun. 

J'ai voulu me souvenir de mes débuts en allant sampler le hip-hop et les classiques old-school que je jouais en tant que DJ à mes débuts. Ceux qui m'ont fait tomber amoureux de la Dance Music. Un bon ami à moi m'a interpellé sur le fait que je n'avais jamais fait l'expérience des samples dans ma musique. J'ai relevé le défi et je me suis mis à vouloir sampler tout ce qui passait. Au final, nous avons réussi à clearer Mr Fingers 'Can U Feel It'. J'ai même pitché ma propre voix sur ce morceau, qui est vraiment le gros "wink" de l'album !

On confirme ! Le tempo est rapide, avec une accroche de piano uplifting, un lead de synthé simple comme la lune et des boucles vocales innocentes. Dans le même genre, on a aussi sur l'album un track quelque peu Disco, avec une âme soulful, une basse groovy, des filtres, puis une boucle de vocoder. Rien à voir avec 'Hands To Heaven', un nouveau titre Trancy très planant et cheesy. Balade au début (piano voix) puis couplets prog trance avec des plucks typiques, ultra noisy, qui mettent sur orbite une dynamique dancefloor en mode anthem stade. A l'image de la collaboration avec Cosmic Gate sur 'Embargo', on est là dans ce qu'Armin sait faire de mieux, à savoir une Trance efficace, qui flirte de plus en plus avec une ambiance pop-dance tubesque.

On enchaîne sur la collaboration avec Hardwell, deuxième single déjà sorti. "C'est un morceau qui a fait polémique car il y a une sorte d'incompréhension entre les fans de Trance et ceux qui sont à fond sur le Big Room" nous explique-t-il. "Mais vu que mon objectif sur cet album était d'embrasser les genres musicaux, je trouve que nous avons réussi à marier nos styles avec intelligence."

Après presque une heure de navigation sur les canaux d'Amsterdam, quelques coupes de champagne et de nombreux canapés avalés, Armin van Buuren nous présente le morceau de conclusion de l'album, réalisé avec l'une de ses idoles, Gavin DeGraw. Il nous explique que l'idée était de créer une carte postale. Construit autour d'une simple ligne de piano, cette vraie balade intitulée 'Looking for your Name' conclut l'album sur un thème mélodique simple mais poignant, puisque repris par un orchestre symphonique. Le vibrato dans la voix et la dimension épique de ce track ont donné des frissons à toute l'assemblée. 

?

Armin est aussi revenu sur le travail du photographe Anton Corbijn pour la réalisation de sa pochette : "une séance photo à l'ancienne, avec du matériel analogique et une vieille voiture trouvée en dernière minute. Il a fallu attendre 15 jours pour que nous recevions la photo, qui a été développée dans un studio, avec les techniques d'il y a 30 ans. Le résultat m'a comblé, je suis très honoré d'avoir pu travailler avec un aussi grand photographe."

Conclusion

De la trompette jazzy, une guitare flamenco, des timbres de voix très différents, des tempos allants de balades assez downtempo à de la pop-dance tubesque en passant par de la Trance énergétique. Voici la proposition d'Armin sur 'Embrace', sans aucun doute son album le plus éclectique et surprenant à ce jour. 

Disponible le 29 Octobre sur Armada.  


TRACKLISTING

  1. Embrace (feat. Eric Vloeimans)
  2. Another You (feat. Mr. Probz)
  3. Strong Ones (feat. Cimo Fränkel)
  4. Make It Right (feat. Angel Taylor)
  5. Face Of Summer (feat. Sarah Decourcy)
  6. Heading Up High (feat. Kensington)
  7. Gotta Be Love (feat. Lyrica Anderson)
  8. Hands To Heaven (feat. Rock Mafia)
  9. Caught In The Slipstream (feat. BullySongs)
  10. Embargo (feat. Cosmic Gate)
  11. Freefall (feat. BullySongs)
  12. Indestructible (feat. DBX)
  13. Old Skool
  14. Off The Hook (feat. Hardwell)
  15. Looking For Your Name (feat. Gavin DeGraw

Vidéos en relation

Artistes en relation

Commentaires