Luna City Express 'Lunation' (Lapsus Music)

Luna City Express 'Lunation' (Lapsus Music)

L'avis de la rédaction

Formé par Marco Resmann et Norman Weber depuis 2005, ce duo a longtemps été la valeur sûre du label Moon Harbour géré par Matthias Tanzmann. Mais c'est sur Lapsus Music que les deux compères sortent ce second album, à l'intro très bizarre. On ne leur en tiendra pas rigueur.

Dès le deuxième titre, on tombe nez à nez avec un groove deep-house implacable, qui laisse même place à une basse électro-funk et un petit orgue que Nils Landgren n'aurait pas refusé. Du funk de 'Do It', on passe à une House plus sombre et hypnotique ('D.I.Y.A'), taillée pour les after hours à Berlin, avant de découvrir 'Traveling' et ses allures de trip-hop jazzy qui ravira les amateurs d'Erik Truffaz.

Malheureusement, cette alternance et cet éclectisme sont assez surprenants dans le cadre d'une écoute en longueur. On a même un délire broken beat sur 'Space Bang', proche de la d'n'b.

'DJ Dynamite', feat. Aaron Palmer, est une petite tuerie acid-house old-school teintée de jazz. C'est vraiment sur ces titres dancefloor que le duo est le plus intéressant ('Monkey City'), car dès qu'il tente des délires plus lents et funky ('Welcome Back'), on tombe assez vite dans l'embarras, même si on ne peut que souligner leur effort de diversité.

Articles

Commentaires

Partager

Publicité