Monstre événementiel très attendu, Animalz vient enfin de lever le voile sur sa prochaine édition du 14 octobre. Une programmation aux petits oignons pour ce qui s’avère être la plus grande soirée indoor Bass Music de France…

Le Samedi 14 Octobre s’annonce d’ores et déjà explosif ! Après une 8ème édition très réussie (avec le Canadien Datsik (interview à retrouver ici) qui aura comblé les attentes de plus de 6000 personnes, l’agence Chwet remet le couvert avec une nouvelle soirée aux Docks Pullman de Paris. Le line-up vient d’être dévoilé dans son intégralité et s’impose déjà comme l’un des plus actuels et complets de ces derniers temps.

ANIMALZ - 14.10.2017 - DOCK PULLMAN, Paris Libérez l'animal qui sommeille en vous et rentrez dans l'arène le 14 octobre...

Publié par ANIMALZ sur dimanche 30 juillet 2017

Avec 17 artistes au programme, difficile de rivaliser avec Animalz. D’autant plus quand on constate l’éclectisme de sa direction artistique. Du Dubstep au Trap en passant par la Drum & Bass et la Bass-House, sans compter les sous-genres underground que les amateurs s’aiment à prôner, cette 9ème édition signe une programmation moderne et décidément ancrée dans l’actualité, à commencer par la venue d’Herobust.

?

L’Américain est vite grimpé en flèche ces dernières années : son style hybride entre Dubstep robotique et Trap furieux l’ont vite mené à devenir l’un des artistes les plus en vues de la scène Bass, à commencer par ses affiliations avec Mad Decent, OWSLA ou Never Say Die.

Philly was savage, ruthless cc: Life In Color "World's Largest Paint Party"

Publié par Herobust sur dimanche 23 avril 2017

Auteur des maxis ‘Vertebreaker’ et ‘I’m Aloud’, lesquels comprennent bon nombre de hits repris aujourd’hui par les plus grands, Herobust est sans conteste un DJ producteur ultra-talentueux et à l’énergie rayonnante. Sa venue à Animalz est donc d’autant plus excitante qu’il s’agit de son premier passage en Europe…

Et qui de mieux que Snails pour l’accompagner en tant que co-headliner ? Le Canadien, célèbre pour ses musiques acérées et distordues comme pour son image excentrique, sera également de la partie pour un set explosif. Son dernier passage remonte à l’édition 2016 de l’Inox : voici assurément un artiste à ne pas manquer le 14 Octobre. D'autant plus qu'il a annoncé la sortie imminente de son premier album, qui le replace alors en haut du fil d’actualité.

Puis, l’annonce de Delta Heavy a également suscité l’émoi puisque le duo originaire de Los Angeles et Londres a toujours su faire ses preuves dans ce milieu très intense. Avec des affinités évidentes pour une Drum & Bass salvatrice mais touchant également au Dubstep ou au Moombahcore, Simon James et Ben Hall n’en sont pas à leur premier coup d’essai. Loin de là : ils sont même considérés comme des très grands du domaine.

Ces trois têtes d’affiche seront précédées du groupe SaSaSaS, à la popularité croissante et à l’explosivité certaine, qui s’était auparavant montré à Dour ou la célèbre soirée Rampage. Un show rythmé pour un concept musical unique qui fait déjà saliver les amateurs de D&B… Du moins, c'était sans compter sur l’excellent b2bx2b de Prolix, Misanthrop et Emperor. Une association franchement qualitative qui forme alors l’un des fleurons sonores de la soirée.

Enfin, trois autres back to back sont prévus : l’un qui penchera du côté du Riddim gras et violent avec Obey et Shiverz, l’autre qui s’orientera vers la Bass House avec un trio français très intéressant (Badjokes, Basstrick et SQWAD). Enfin, les prodiges Trampa et SKiSM, deux monstres Dubstep aux productions reconnues ('Runners', 'Black Hole', 'Experts...) joueront également ensemble pour un set qui devrait être très efficace. 

Pour cette nouvelle édition, on apprécie déjà la largeur musicale instaurée par Chwet qui ne se cantonne plus forcément au Dubstep et à la Drum & Bass mais qui va désormais piocher dans les courants Trap et Bass-House.

En soi, Animalz représente définitivement la Bass Music sous ses meilleurs hospices...

Articles en relation

Commentaires