Pour sa troisième édition, le festival Summer Sound a revu ses objectifs à la hausse. Plus de moyens, plus de monde, plus de stars : et si l’on tenait là l’une des étoiles montantes de l’événementiel français ?

Se qualifiant comme « le 1er festival 100% électro du sud-ouest », le Summer Sound, ou SSF, grandit un peu plus chaque année. Prenant place au sein de la monumentale Corderie Royale de Rochefort, le festival peut déjà se vanter d’avoir invité derrière ses platines quelques pointures comme Steve Aoki, DJ Snake, AlessoDavid Guetta et Tchami et Malaa. Cette année, du 4 au 6 août, de nouvelles têtes d’affiche sont venues allonger la belle liste de têtes d'affiches décrochées par le festival. 

Premier constat, tout d’abord : la scène a bénéficié d’un travail important. Si le résultat était largement satisfaisant l’année dernière, on sent que davantage de moyens ont ici été déployés : d’immenses écrans, des panneaux LEDs à foison, des canons à fumée et confettis… Le spectacle était visuellement explosif et c’est d’autant plus impressionnant quand on sait que l’équipe du Summer Sound est repartie à zéro, ayant subi un incendie criminel l’hiver dernier éliminant l’intégralité de son stock matériel. À l’origine, un avion devait même être déployé en plein crowd !

Musicalement, le Summer Sound reste dans une directive électro assez large, favorisant l’EDM internationale avec des headliners renommés mais aussi des parties plus sélectives et originales. Le premier jour accueillait donc Garmiani, Bassjackers, Valentino Khan ou encore le très populaire KSHMR. Une programmation variée : on retiendra la prestation de l’américain Khan, véritable bête de scène à la musique bouillante, et le set de KSHMR toujours aussi bien reçu par le public.

Petite surprise pour le closing : si Rezz était originellement programmée, la Canadienne a finalement été remplacée par le duo Français Loge21 signé chez Confession. Un set vraiment excellent et apportant la touche de fraîcheur et de violence qui manquait parfois aux artistes Big Room précédents.

SSF2017 - DAY1

SSF2017 ?? DAY 1 ?? RECAP' ???? LES DEUX Music : Deep Down Low - Valentino Khan

Publié par Summer Sound sur vendredi 4 août 2017

Il est également important de préciser que la fréquentation était bien plus élevée que l'annnée précedente : le SSF a clairement franchi un cap de popularité. Au deuxième jour, quelques grands noms étaient également programmés à l’instar d’Afrojack – toujours à l’aise dans sa Big Room teintée de Bass Music – et, surtout, notre figure nationale Madeon.

 

Une publication partagée par DJMAG FR (@djmagfr) le

Ce dernier a réellement livré un excellent set avec sa touche personnelle teintée d'une Trap qualitative, de niche, et ponctuée de morceaux aux allures de turbines tricolores (Mr. Oizo, Gesaffelstein, etc.). Le tout porté par la bonne humeur et la sincérité du jeune artiste : on applaudit !

Au troisième jour, le line-up était encore une fois impressionnant. Le SSF a beau ne proposer qu’une seule scène, cette dernière profite de l’hétéroclisme de sa direction artistique pour ne jamais lasser et proposer un beau spectacle. Ainsi, Vicetone, Don Diablo ou encore Martin Solveig étaient de la partie pour quelques heures de musique efficaces, comme on les connait. Solveig dispose toujours de cette largesse musicale pour offrir un moment aux émotions variées, faisant de son set l’une des valeurs sûres de l’événement.

SSF2017- DAY 2

SSF2017 ?? DAY 2 ?? RECAP' ???? LES DEUX Music : Diamonds - Afrojack

Publié par Summer Sound sur samedi 5 août 2017

Le dernier set du samedi fut accordé à l’américain Dillon Francis. Incroyable personnage, collaborateur de DJ Snake et fier contributeur de l’univers électro-Bass-Music, on espérait grandement de cette bête de scène à l’humour tapant. Malheureusement, on doit avouer que l’on est resté un peu sur notre faim, ce dernier officiant un peu trop dans le Moombahton et l’EDM et s’éloignant alors grandement de ses prestations habituelles… Très clairement, on sent que Dillon Francis s’est adapté à la fois au line-up du SSF et à la population. Ce qui n’est pas forcément un mal, en soi…

SSF2017 - DAY 3

SSF2017 ?? DAY 3 ?? RECAP' ???? LES DEUX Music : Shut It Down - Dillon Francis

Publié par Summer Sound sur dimanche 6 août 2017

Enfin, la quatrième et dernière journée s’est inscrite sous le signe de Fun Radio : Adrien Toma, Florian Picasso, Henri PFR, Klosman ou Maeva Carter se sont réunis pour un dimanche, encore une fois, à la fosse bien remplie. Mention spéciale à Damien N-Drix qui continue de grimper : il a même réussi à créer un Mur de la Mort sur ‘Game Over’, de Lookas… Franchement, bravo !

WHEN N-DRIX HIT THE CROWD

Damien N-Drix HIT THE Summer Sound last day ! OFFICIAL VIDEO coming soon <3

Publié par LES DEUX sur mardi 8 août 2017

L’autre force du SSF réside également dans l’univers qu’il installe. Tout d’abord, le Summer Camp où les festivaliers plantent gratuitement leurs tentes. C'est un véritable village avec de nombreuses animations (structures gonflables, scène nocturne, etc.) et une ambiance bon enfant remarquable.

Il y a également eu cette année l’After officiel, déployé sur le site de La Poudrière, un véritable fort ! Techno et Trance au programme pour les plus fêtards (le festival « normal » se terminant en début de nuit seulement…). Enfin, quelques master-class étaient organisées à travers la ville sur les thèmes de la musique électronique, histoire de répondre de manière encore plus satisfaisante aux demandes des festivaliers les plus passionnés.

Cette belle réussite donne de belles perspectives au Summer Sound pour 2018. A suivre !


Crédits photos et vidéos : LES DEUX 

Commentaires