Suite à sa récente mésaventure de Singapour, Don Diablo a annoncé dans une vidéo Facebook qu'il allait rompre ses engagements avec les organisateurs des festivals Ultra...

Dans une vidéo publiée sur sa page Facebook dimanche, Don Diablo a annoncé à ses fans qu'il ne jouerait plus sur les scènes d'Ultra, y compris pour les festivals sur lesquels il est d'ores et déjà annoncé (dont l'Ultra à Tokyo)...

Pour justifier ce choix, le Hollandais a expliqué sa mésaventure en marge de sa performance sur la main stage du festival Ultra à Singapour. En effet, suite à des problèmes d'avion, il n'est pas arrivé sur place suffisamment à l'heure pour pouvoir assurer l'intégralité de son show. En conséquence, les organisateurs locaux ont envoyé des textos “excessivement irrespectueux", que la star hollandaise et son équipe ont découvert en descendant de l'avion. Des messages faisant état qu'il n'était plus le bienvenu sur scène et qu'il ne toucherait pas le solde de son cachet, malgré ses efforts pour se rendre jusqu'au festival et assurer les 30 dernières minutes de son set. 

Dans sa vidéo, Don Diablo raconte à ses fans qu'il n'a jamais fait ce métier pour des raisons d'argent, qu'il a toujours fait ça par amour de la musique, ce qui lui a souvent coûté beaucoup d'efforts pour élever le niveau de son show et satisfaire ses fans. 

Depuis sa première performance pour Ultra il y a 4 ans, le statut de Don Diablo est passé de "support act" à headliner incontournable. Mais le boss du label Hexagon explique justement dans sa vidéo qu'il n'a pas pour autant changé son état d'esprit et que le comportement d'Ultra à Singapour l'a trop déçu pour pouvoir le passer sous silence. Ce qui justifie, selon lui, sa décision de rompre tout bonnement ses liens avec la marque Ultra, quitte à se brouiller avec le promoteur le plus puissant de la planète. Tout en glissant une dernière petite pique : "Beaucoup d'autres DJ's célèbres ne font pas Ultra. Ne vous inquiétez pas pour moi."

DJ expérimenté et unanimement reconnu dans le milieu pour sa gentillesse et sa simplicité, Don Diablo fait ici preuve de courage en accusant le tout-puissant Ultra, pourtant habitué à être en position de force avec les DJ's stars tout au long de l'année, fort de son implantation sur les 5 continents et de la multiplication de ses événements... 

A suivre.

Vidéos en relation

Artistes en relation

Commentaires