Du 20 juin au 22 août, Eric Prydz sera en action chaque mardi pour partager son show audio-visuel au Hï Ibiza...

Les annonces s'enchaînent pour le Hï Ibiza, qui inaugurera sa première saison cet été en lieu et place du Space. Après Martin Garrix, Black Coffee ou encore la soirée glam-disco Glitterbox du label Defected, voici certainement l'une des annonces les plus marquantes de la saison à Ibiza !

Eric Prydz sera aux commandes du Hï Ibiza chaque mardi pendant 10 semaines consécutives, entre le 20 juin et le 22 août. Connu pour son live "Epic" et ses performances audio-visuelles spectaculaires, le Suédois est l'un des plus crédibles au sein de la scène électro internationale, avec une identité artistique underground mais "accessible". 

On a donc hâte de voir comment Eric Prydz va s'approprier les lieux car ce sera sa première résidence à Ibiza, au sein de l'ancien Space qui, rappelons-le, n'a pas subi qu'un changement d'identité et de propriétaire, mais aussi un relifting de fond en comble, avec la promesse d'une technologie de haute pointe à tous les niveaux. 

Le Hï Ibiza m'a donné carte blanche pour construire quelque chose de spécial et d'unique, sans réelle contrainte technique. Je tenais à m'approprier entièrement cette première résidence à Ibiza, en invitant aussi les artistes de mon choix, dans un décor inédit, que nous sommes en train de créer. Eric Prydz

Matthew Dear, Kölsch, Pig&Dan, Agoria, Catz 'N Dogz, Tube & Berger, Dusky et quelques autres seront aux côtés d'Eric Prydz pendant cette saison, ce qui promet une ambiance pointue, entre deep-progressive minimale et tech-house vrombissante.

Pour le club, qui a évidemment tout à prouver, cette résidence du discret suédois est en tout cas une vraie prouesse.

Seule ombre au tableau ? La concurrence du Privilege qui, chaque mardi du 25 juillet au 12 septembre mettra à l'honneur le concept Resistance du festival Ultra, incarné par la paire de vétérans britanniques Sasha & John Digweed... 

Articles en relation

Vidéos en relation

Artistes en relation

Commentaires