Vendredi 8 avril, la soirée Ibiza Experience a ravi les 15000 fans d'EDM rassemblés dans l'enceinte de l'AccorHotels Arena. Avec Axwell & Ingrosso, Don Diablo, Oliver Heldens, Showtek, R3hab et Martin Garrix aux manettes...

Fun Radio organisait ce vendredi 8 avril la première édition d'Ibiza Experience en partenariat avec le célèbre club d'Ibiza, l'Ushuaïa. Sold-out plusieurs semaines avant le jour J, la soirée a réuni plus de 15000 clubbers dans l'enceinte de l'AccorHotels Arena, subjugués par la qualité de production et la scène magique mise sur pied par l'équipe technique (High Scream) de l'Ushuaïa

La reproduction de la scène du club d'Ibiza, actuel #8 du classement Top100Clubs, était vraiment réussie, avec son arche en demi-cercle, ses petits podiums LED pour les danseuses et sa devanture armée de puissants canons à CO2. Dès 20h, on a pu prendre toute la mesure du niveau technique de cette soirée exceptionnelle, au cours des 40 minutes de show du duo suédois Axwell & Ingrosso. Réglé à merveille, le système son a impulsé une énergie incroyable au dancefloor, qui en a aussi pris plein les yeux au niveau des vidéos et des lumières. Les danseuses de l'Ushuaïa, disposées en symétrie de chaque côté de la scène, avec deux acrobates suspendues en prime, ont aussi importé la magie visuelle d'Ibiza à Paris. 

 

Une vidéo publiée par DJMAGFR (@djmagfr) le

Les sets se sont enchaînés avec une belle fluidité. Après la démonstration audio-visuelle d'Axwell & Ingrosso, (ndlr : dont l'album n'est toujours pas prêt à sortir selon nos sources), la meilleure progression du dernier Top100DJs, Don Diablo, a pris la relève avec un set bien plus éclectique, oscillant entre EDM, future-house et Bass Music. Le Hollandais a pris le temps de partager un moment de recueillement en hommage de Paris et des tragiques attentats de 2015. Puis vint le tour d'Oliver Heldens, très attendu par le public.

En ouvrant avec son tube 'The Right Song', co-produit avec Tiësto, il a donné le ton de son set, mixé "à l'ancienne" et pas du tout pré-enregistré. On pouvait ainsi entendre les petis calages, les back spins improvisés et, surtout, les boucles à la volée. Cela est donc tout à son honneur car ça se fait de plus en plus rare dans le circuit actuel. Il faut dire que son sens du groove Housy se prête plus facilement à ce genre de mix "old-school". Heldens n'a pas hésité à partager aussi quelques pas de danse sur scène, comme il en a maintenant pris l'habitude. 

Le niveau d'énergie est ensuite remonté d'un cran avec l'arrivée de Showtek. Accompagnés par leur ami chanteur Sonny Wilson (la voix de 'Booyah' et 'Sun Goes Down'), les frères Janssen ont distillé leur big room musclée, entrecoupée d'interludes vocales assez jamaïcaines. Au niveau des réactions du public, leur set a provoqué un bel enthousiasme dans la fosse. Sonny Wilson a impressionné le public, notamment sur le deuxième break de 'Booyah', qu'il a revisité en version soul-r'n'b. Bluffant ! 

 

#Booyah fait toujours autant d'effet sur le #dancefloor ! #FunRadioIbizaExperience avec @showtek

Une vidéo publiée par DJMAGFR (@djmagfr) le

La soirée s'est poursuivie avec R3hab et Martin Garrix. Toujours efficace, le premier n'a pas fait redescendre l'intensité mise en place par Showtek. Quant au second, il était évidemment le plus attendu par le public. Il a livré un set sans grande prise de risque, avec un gain sonore encore plus élevé, à la limite de la saturation. Il n'a pas rechigné à jouer son 'Animals' et ses tubes les plus connus. Mais il aurait pu éviter, en revanche, d'incorporer des tubes comme 'Lean On' de Major Lazer dans son set, assez creux en terme d'inspiration, il faut bien le dire. Quoiqu'il en soit, le jeune golden boy peut s'appuyer sur son charisme et son énergie communicative aux platines, non sans rappeler celle de son mentor, Tiësto... 

 

Martin Garrix conclut la soirée #FunRadioIbizaExperience face à 17000 smartphones ! #Garrix #EDM

Une vidéo publiée par DJMAGFR (@djmagfr) le

Pendant 4 heures, l'AccorHotels Arena s'est donc bel et bien transformée en dancefloor géant. La qualité de la scène, du son, des lumières et de la vidéo ont marqué les esprits. Très satisfaite, l'équipe de Fun Radio annonçait déjà en coulisses que ce n'était que le début. On se doute donc que ce concept Ibiza Experience n'était pas un simple coup d'essai. 

Articles en relation

Artistes en relation

Commentaires